Marketblaze (1)

Ce 7 décembre, j’ai croisé des galettes des rois : Dieu est mort et chacun prend le trône, raï qu’il n’y ait plus de saison et beaucoup d’accélération mais on pourrait laisser un semblant de repères, comme dirait Sébastien Bohler, ça n’arrête pas de biper dans notre cortex cingulaire.


Pour atténuer la sensation je suis allée vers les boules pralinés bas de gamme, pour retrouver le goût peut-être de mon enfance, de ce qu’on appelait les crottes en chocolat, dans leur boite en carton : je me revois croquer délicatement le disque socle avant d’attaquer la garniture, méthodiquement, avec le manche de la petite cuillère. Elles sont à moins de 5 € le kilo, grosso modo le prix du pain, et je balaie la culpabilité de cette aberration en me réjouissant de cet article concernant la menace de boycott des planteurs ivoiriens.

commères, compères : vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.