C’est l’histoire d’une girafe qui a perdu ses tâches

Oh la la, patatras, où sont parties mes tâches, là ?
Elle appelle une colorieuse qui prend ses crayons
et qui colorie les tâches marrons
Gribouillis, gribouillas, des tâches en revoilà
Mais dès la première pluie, sapristi, les tâches sont reparties !
Elle téléphone à un peintre qui prend ses pinceaux
Qui met du marron dans un seau
Turluri, turlura, des tâches en revoilà
Mais dès la première pluie, ça suffit, les tâches sont reparties !
Malgré sa déconvenue
la girafe est retenue
par une idée inattendue
Elle attrape museau tendu
ses vieilles lunettes de vue :
les tâches sont revenues !

(improvisé lors d’un brossage de dents de fiston) (comptine ma copine)

commères, compères : vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :