Viens t’asseoir dans la cabane du pêcheur, le vent les poissons moqueurs donnent bon cœur

  • Bonjour, c’est Renault Toulouse !
  • Oh ! Bonjour !!
    Le pauvre, il a dû sentir assez vite qu’avec ce fond de tornade en arrière plan de ma voix, sous le couvert policé de la brise courtoise, je planquais visiblement sous le capot un certain enthousiasme à l’idée de leur passer une toute petite soufflante, à Renault, qu’ils soient Toulouse, Strasbourg ou Monaco.
  • Vous nous avez acheté une zoé en 2016 et…
  • Oui, dites-moi ? (Ma voix restait douce, et le suspense insoutenable)
  • Nous pouvons vous la reprendre dans des conditions très avantageuses si vous achetez une nouvelle voiture.
    Évidemment, c’est le moment où quiconque me connait un peu s’esclaffe. Polie, je ravale la poilade, qui doit suinter quand même un peu puisqu’il se justifie :
  • Vous savez, les voitures électriques d’occasion sont assez recherchées.
  • Je veux bien le croire, mais comment dire, ça risque pas.
  • Vous ne voulez pas vendre votre zoé.
  • Figurez-vous qu’il m’arrive de m’en servir.
    A ce moment-là, ce qui devait arriver arriva. J’embraye, je passe la seconde, et survient l’inévitable sortie de route :
  • Je n’ai rien contre vous monsieur, mais ça me confirme que Renault fait un peu n’importe quoi, quand même. En fait, depuis 2016, tous les six mois minimum, Renault me propose de changer de voiture. A croire que la boite a tellement honte de ses produits qu’elle essaie en permanence de m’en refourguer un autre. Sauf que visiblement, ça ne va pas en s’arrangeant. Regardez, il y a une semaine, j’ai reçu une pub pour la captur e-tech. Émissions en B, 121g de CO2 au km. Si on part sur 10000 bornes/an, on est déjà à 1 tonne 2 juste avec la conso, alors qu’on est censés viser les 2 tonnes/an et par personne pour respecter la Stratégie Nationale Bas Carbone, et encore c’est sans compter les émissions monstrueuses liées à la fabrication de ce tank. J’en suis arrivée à la conclusion que c’est Pouyanné le nouveau PDG de Renault, c’est pas possible autrement…
  • Oh, quand même, 1 tonne 2 ça parait beaucoup, il n’y a pas un zéro en trop ?
  • Faites le calcul…
  • … Bah, vous savez, je vous comprends… Nous, notre chef d’équipe nous a dit de faire du phoning, parce que ça marche, et c’est vrai que ça marche, alors on fait du phoning…
  • Je me doute…
    Après les salutations d’usage avant de raccrocher, j’ai pensé au phishing : on pousse le bouchon de plus en plus loin sur la ligne, on joue au requin qui appâte la morue, tous et toutes coincés dans la vase, et on précipite la disparition de la poiscaille que nous sommes, pauvres pêcheurs, d’ici plus ou moins 2048, sauf résistance et grignotage massif dans les filets de l’hyperconsommation.

Le monsieur se montrait charmant, compréhensif, et curieux. J’ai eu envie de l’imaginer, après son appel, capturer la fiche de l’hybride e-pô-tech, comparer, compter les zéros, et en coller un pointé à sa boite sous perfusion publicitaire.

Dans quelques temps, peut-être, il repasserait un coup de fil, à la CCI par exemple :

  • Bonjour, c’est Renault Toulouse… Renaud Lautrec, je souhaite monter une entreprise de réparation de cycles dans l’ouest toulousain, où il se trouve que j’ai noté une certaine demande, pourrions-nous convenir d’un rendez-vous ?

commères, compères : vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :