Fantaysie

C’est l’histoire d’une elfe qui se baladait dans un monde d’elfes avec un chapeau de travers. Pourquoi ? Parce qu’il avait une oreille ronde. La droite. Une petite chose toute mignonnette, mais absolument pas adéquate au regard de son statut d’elfe. à chaque fois qu’il oubliait son chapeau et qu’il croisait quelqu’un, la personne n’enLire la suite « Fantaysie »

Mission 5 : comme dirait Jean-Jacques

Ça serait un court roman (ou une nouvelle), intégralement constitué(e) de paroles de Goldman. Agencées de façon à raconter un truc sympa, si possible, et à vous coller des centaines de mélodies dans la caboche en un temps record. Ça frétillera comme du Queneau, se triturera comme du Pérec, ça fera comme un roman parLire la suite « Mission 5 : comme dirait Jean-Jacques »

Mission 4 : les vieux sont l’avenir de l’homme

Ça serait un roman, ou un recueil de textes, sur nos chères têtes grises. Ça causerait de leur place et du regard qu’on leur porte. Peut-être aussi de notre douloureux rapport au temps, cette vaste blague qui n’est jamais qu’une convention, un truc qui n’existe pas vraiment, mais bon, quand même, qui nous fait quelquesLire la suite « Mission 4 : les vieux sont l’avenir de l’homme »

Les Sciences naturelles de Tatsu Nagata

Collection d’albums jeunesse hautement recommandable pour apprendre les animaux. (Oui on peut apprendre un animal, comme on peut apprendre un savon, la tangente, et le russe. On peut Toutapprendre comme dirait la plateforme du même nom concurrente de Maxicours.) Il y a un dessin récurrent de professeur loufoque (le Japonais/pseudonyme du titre) qui n’est pasLire la suite « Les Sciences naturelles de Tatsu Nagata »

Mission 3 : Parente

Ça serait un roman sur la filiation et la parentalité comme il en existe certainement des palanquées. Comble d’originalité, ça tenterait de mettre en regard la construction d’un humain et la gestation d’un texte, ou l’inverse. Ce grand fourre-tout hautement existentiel permettrait de se balader dans les méandres de l’enfance et de sauter des émerveillementsLire la suite « Mission 3 : Parente »

Mission 2 : Mais où sont donc encore partis les vers de terre ?

Ça serait un roman totalement fantasyste, où l’on suivrait Trapèze le lutin, une écureuille volante en plus d’être géante, un bébé chenille à moustaches, magicien, pas si bébé que ça, et une sacrée vache. Entre autres, parce qu’il y a aussi une redingote, des piafs, des champignonnets, et tout un tas de trucs colorés àLire la suite « Mission 2 : Mais où sont donc encore partis les vers de terre ? »

Elle nous suit, nous précède et sans fin nous salue

Doux soutien, douce mère elle avance avec nous quand on oublie nos pas Jamais ne se défile et toujours se faufile entre deux cheminées Lever les yeux au ciel parce que c’est incroyable Lever les yeux au ciel parce que c’est si absurde Et puis lever aussi les yeux pour la chercher Pour, avec elle, apprendre àLire la suite « Elle nous suit, nous précède et sans fin nous salue »

Mission 1 : le Royaume des timides

Ça serait un roman pour donner la parole à celles et ceux qui oublient un peu de la prendre. Exploration à travers le quotidien de quatre trentenaires des béances entre la parole et la pensée, entre sa pensée et celle de l’autre, entre la parole et l’action, entre les actions et les souhaits… Pour l’instantLire la suite « Mission 1 : le Royaume des timides »

La Théorie du panda de Pascal Garnier

Gabriel débarque dans une petite ville inconnue, et tape l’incruste dans la vie desdits inconnus en leur faisant la bouffe, comme ça, pof. Les gens en sont tout contents, ils ont l’air de le kiffer, leur Gabriel. Nous aussi, on aimerait bien. Coup de cœur de gastronome pour cette écriture fine, drôle, sensible. Qui trancheLire la suite « La Théorie du panda de Pascal Garnier »