Archives pour la catégorie Jeudi, Jupiter : le coin des -thécaires, littérature, cinéma, jeux, presse, musique, jeunesse…

Les Sciences naturelles de Tatsu Nagata

Collection d’albums jeunesse hautement recommandable pour apprendre les animaux. (Oui on peut apprendre un animal, comme on peut apprendre un savon, la tangente, et le russe. On peut Toutapprendre comme dirait la plateforme du même nom concurrente de Maxicours.)

Il y a un dessin récurrent de professeur loufoque (le Japonais/pseudonyme du titre) qui n’est pas sans me rappeler le Professeur Moustache, qui dans le genre vulgarisation, se pose là, aussi.

Je ne connais pas toutes les déclinaisons (requin, ver de terre, poule, lapin, loup, araignée, etc.) mais voici le genre de phrases qui parsèment les grandes illustrations rigolotes :

« La girafe ne dort presque pas. 20 minutes par jour lui suffisent. Le reste du temps, elle mange. »

« La poule est un oiseau. Elle a deux ailes qui ne lui permettent de voler ni haut, ni longtemps. »

 

La Théorie du panda de Pascal Garnier

Gabriel débarque dans une petite ville inconnue, et tape l’incruste dans la vie desdits inconnus en leur faisant la bouffe, comme ça, pof. Les gens en sont tout contents, ils ont l’air de le kiffer, leur Gabriel. Nous aussi, on aimerait bien.

Coup de cœur de gastronome pour cette écriture fine, drôle, sensible. Qui tranche avec précision la chair de la vie, la saisit, la retourne, la fait mijoter. On se régale à la table de Pascal et de Gabriel, on savoure, quels que soient les personnages-ingrédients. On se doute que ça risque de partir en queue de poisson, de sentir le roussi, tout ça. Pour une vague histoire de chatons et d’éther, notamment.

J’ai terminé ce bijou sur le sentiment d’une incohérence, sur une déception égoïste (« tout ça pour ça ? ») bêtement liée à mon souhait d’une autre fin. Mais un bon auteur est-il là pour caresser le panda dans le sens du poil ?