Let it bit

Laissez-les, ciselés, glisser sur le saisi
Les syllabes zélées, les sizains cramoisis,

Déshabillez ces cils faits de pattes de mouche,
Faites que d'un clin d’œil ces valseuses nous touchent

Faites les valdinguer jusqu'à la frénésie
Que leur aise nous plaise et nous laisse transis

Qu'elle fusent vers nous en vives escarmouches
Et fassent saliver les bravos dans nos bouches

Et que levant nos yeux et nos mains à ces rires
Nous disions : "Saleté! J'aurais aimé l'écrire."

Une question, une suggestion, une réaction, un complément d'information ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s